Tokyo Comic-Con interdit les hommes de se déguiser en femmes

00173-tokyo-interdit-male-female-cosplay-ladybeard

Kotaku nous apprenait aujourd’hui que le Tokyo Comic-Con, un con similaire à celui de San Diego en grandeur, était arrivé avec une bizarre de réglementation concernant les hommes désirant « cosplayer » des personnages féminins; non. Puisqu’on ne lit pas le japonais, on va se fier à eux et Anime News Network qui rapportent que le site officiel du Comic-Con mentionne clairement qu’il est interdit aux hommes de porter des pièces de linge pour femme dans leur « cosplay ». Il est toutefois encore possible pour les filles de s’habiller en gars, un minimum venant du pays le plus « gender-bending » que l’on connait!

Il semblerait quand même que ce genre d’interdiction est commun au pays du soleil levant lors d’événements Otaku, sauf que ce coup-ci le « drama » vient d’arriver en sol américain, et de plus Ladybeard (un Australien installé au Japon depuis 2013 et qui se fait connaitre avec ses cosplays « gender-bend » et son rôle de lutteur avec « gimmick » similaire) se ramasse impliqué dans le débat bien malgré lui alors que Kotaku a utilisé une image de lui (tout comme moi en fait, on ne change pas une formule gagnante!) pour annoncer la nouvelle déconcertante. Le débat est donc ouvert sur les différents comptes de médias sociaux de Ladybeard!

Et vous, vous en pensez quoi?

[ Source ]

Wonder Woman, Aquaman, Flash et Green Lantern à l’écran ensemble!

00169-justice-league-green-lantern

Tout le monde est excité à l’idée de voir Aquaman, Wonder Woman et Flash ensemble à l’écran mais pas d’amour pour Green Lantern qui fournit l’arrière-plan tout le long du film!

Le retour aux sources [article invité]

article00001-sebastien-jean-stranger-things

L’arrivée d’un geek en Abitibi

L’an dernier, j’ai déménagé en Abitibi pour le travail. Comme vous le savez sans doute, l’Abitibi, c’est loin mais surtout, ce n’est pas très geek. Ici mes amis, la chasse et la pêche domine le cœur des gens, jeunes et vieux. Donc pour contenter mon côté geek, je me suis tourné vers le virtuel et, à date, ça marche plutôt bien : Jeux de PC, PlayStation, mon cellulaire. Tout y passe.

Mais comme beaucoup de gens, dernièrement j’ai écouté la désormais célèbre série de Netflix : Stranger Things. On peut y voir dans quelques épisodes, notre groupe de jeune jouer a Dungeon & Dragons. Ca a déclenché chez moi une solide vague de nostalgie.

Je me suis souvenu de l’époque où je jouais avec des copains du CEGEP à Werewolf sur l’heure du diner, ou encore à D&D 3.5 avec ma gang de mon village les fins de semaines. A Warhammer 40k : Rogue Trader avec mes chums du Saguenay. Que d’excellents souvenirs et il faut se le dire, le jeu de rôle, c’est à quelque part le pinacle du geek.

Ma blonde vient d’un milieu non-geek. Vous savez, ces gens normaux qui ne font pas la différence entre Star Wars et Star Trek (Je sais…) mais qui connaissent tous les gagnants de Star Académie par cœur? Bref, depuis qu’elle sort avec moi, j’ai pu l’intégrer a une multitude de choses geeks : Magic the Gathering (qu’elle adore maintenant), Les Jeux de société de Zombies, et bien entendu, je l’ai amené au cinéma voir les dernier Star Wars et Star Trek, si bien qu’elle est maintenant capable de voir la différence entre les deux!

Mais pour elle, le jeu de rôle c’est trop. Si je lui parle du jeu, ou de mes expériences de jeunesses à courir dans un champ déguisé en chevalier avec une gang de crinqués, c’est plus fort qu’elle : il y aura un sévère roulement d’yeux chargé de jugements. Je ne lui en veux pas, c’est beaucoup demandé à un moldu du geek : que des gens puisse s’asseoir à table et créer une histoire de toute pièce grâce à un Maitre de jeu passionné, un livre de règlements et des dés.

Pourtant il y a, dans cette activité-là, quelque chose de pur dans le coté geek. Je n’aurai pas la prétention de savoir ce que c’est exactement, mais c’est de loin le truc le plus satisfaisant pour un geek. C’est peut-être parce que dans un sens, c’est une communion. Le partage d’une histoire qui n’appartient qu’à nous. Nous seuls saurons ce qui est arrivé à Golmarok, Belethor ou Kaltaruk! Nous seuls connaitrons leurs légendes…

Mais au fond, ce qui compte vraiment avec un le jeu de rôle, c’est de se réunir entre amis et de partager un solide moment de geek entre nous. On rit, on s’amuse. Pour moi, y’a rien de mieux que ça. Et dans ma petite ville en Abitibi, loin de tout ce qui est geek, c’est ce dont je m’ennuie le plus.

5 interprétations artistiques de Rey « côté obscur »

00167-star-wars-rey-dark-side-5-arts

Comme la plupart le savent, les nouveaux films de Star Wars et son nouvel univers « canon » semblent emprunter beaucoup sur l’ancien univers étendu (EU – Expended Universe) de Star Wars qui a été déclaré « non-canon » avant la sortie de l’épisode VII. Comme Kylo Ren, qui semble être beaucoup basé sur Jacen Solo de l’EU, plusieurs fans lance la théorie que Rey passerait au coté obscur éventuellement, et que son histoire pourrait ressembler à celle de Darth Zannah de l’EU. Il n’en faut pas plus pour « titiller » le côté imaginatif de plusieurs fans avec la fibre artistique développée qui ont joué avec l’idée de Rey se tournant vers le côté obscur.

Voici donc, sans ordre de classement, cinq de ces réalisations:


00167a-miss-sith-cosplay

Miss Sith Cosplay


00167b-unknown-rey-2side

Artiste inconnu [Source]


00167c-medlau-dark-rey

medlau


00167d-wiyakuza-dark-rey

Wiyakuza


00167e-vencaseitl-dark-rey

VencaSeitl